Chanter voudrait dire

Stage-formation

28 janv.

› 29 janv.

Avec Pauline Weidmann

Il s’agirait pour cette fois de ne pas savoir ce que veut dire bien chanter mais plutôt ce que le chant veut dire. Pauline propose des trames entre un corps et ce qu’il porte au chant comme récit, adresse ou état. Le chant, cette parole dite fort peut transmettre, des ritournelles intimes autant que des histoires à conter ou d’autres choses à sonner. De la voix parlée à la voix chantée, à l’adresse d’un espace ou d’un Autre, le geste et le corps sont véhicules et contraintes pour faire entendre. Nous traverserons les enjeux du chant et les formes éclatées des intentions qu’il peut avoir sous lui. Nous exagérerons nos corps, nos émois et ferons de nos visages les instruments du chant pour avancer jouant, à l’écoute, corps entiers, vers des voix multiples et performatives.

Pauline Weidmann

Elle a d’abord fait des études de géographie et de sociologie adressées aux territoires. En passant par des structures d’éducation populaire elle se forme et intègre des méthodes qui s’efforce de faire percoler la langue depuis des récits de maintenant, des groupes, des gens. Elle mène sa formation suivant les préceptes du maquis en réunissant sachant et apprenant dans des groupes de recherches et au cours de plusieurs cycles de laboratoires de pratiques elle se forme au travers – à la voix avec Haïm Isaac, Joëlle Colombani, Claire Bergerault, Marie-Pascale Dubé, Pascale Ben, Myriam Pruvot, Lior Shoov puis sur les rails du chant lyrique au conservatoire de Nantes – Au mouvements et à l’inscription dans le paysage avec Elodie Currado, Lucie Lintanf, Bénédicte Zanon, Carole Perdereau, Johann Swaltswager, Eric Blouet, Jean Bojko. Dans des milieux alternatifs, elle épaissi puis transmet ses vocalités, la voix parlée chantée, pratique qu’elle manie comme une manière de dire.

Informations pratiques

  • Durée : 10 heures / 2 jours
  • Dates et horaires
    samedi 28 janvier : 14h30-18h30
    dimanche 29 janvier : 10h-13h / 14h30-17h30
  • Tarif du stage : 100 euros + 15 euros d’adhésion
  • ​Inscription par mail ici

À qui s’adresse ce stage 

• Professionnel-les du spectacle vivant, de la performance, ayant un travail vocal en cours ou des questionnements quant à la pratique de la voix (danseurs, comédiens, plasticiens, circassiens)

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

• Placer le chant dans l’espace avec l’imaginaire et l’environnement de l’adresse.
• Écouter la voix parlée et y inscrire le chant.
• Jouer à, depuis l’expressivité du corps et du visage, chanter dans les voix des autres pour détourer la plasticité de chacun.e.
• Improviser seul et à plusieurs à partir d’intentions et pour une adresse.
• Travailler l’interprétation d’une chanson
• Explorer les correspondances et les dissociations entre les expressions du corps et celles de la voix